Le CCAS



L'origine des CCAS
 
Le 6 janvier 1986, quand les bureaux d'aide sociale deviennent les Centres Communaux d'Action Sociale, l'Etat leur délègue une compétence globale dans le vaste champ de l'action sociale et médico-sociale, consécutivement aux lois de décentralisation. Aujourd'hui, ils s'imposent comme un outil politique incontournable de l'action sociale locale. Ils sont le moyen privilégié par lequel la solidarité publique, nationale et locale peut réellement s'exercer.


Organisation

Le CCAS est un "établissement public administratif".

 
Il est présidé de plein droit par le maire de la commune et est géré par un conseil d'administration qui détermine les orientations et les priorités de la politique sociale locale. Le conseil peut déléguer une partie de ses pouvoirs au président et/ou au vice-président.

Les membres du CCAS de Malintrat sont :
  • Christian Ollier, Maire - Président
  • Jacqueline Monistrol, Adjointe aux affaires sociales - Vice-Présidente
  • Nathalie Rouvet, conseillère déléguée aux affaires sociales
  • Suzanne Jouffray, conseillère municipale
  • Line Burille, conseillère municipale
  • Roger Mosnier, administré
  • Colette Demazeau, administrée
  • Madame Gutierrez Marie, administrée
  • Madame Fontenette Martine, administrée

Rôle du CCAS
 
Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune en liaison avec les institutions publiques et privées. Il est de ce fait l'institution locale de l'action sociale par excellence. A ce titre, il développe différentes activités et missions légales ou facultatives, directement orientées vers les populations concernées : aide et accompagnement des personnes âgées, aides aux personnes handicapées, aux enfants, aux familles en difficulté, lutte contre les exclusions...

A Malintrat, le CCAS :

 
  • participe à l'instruction des demandes d'aide sociale légale (aide médicale, APA, télé-assistance, COTOREP, aide aux personnes âgées...) et les transmet aux autorités décisionnelles compétentes telles que le conseil général, la préfecture ou les organismes de sécurité sociale,
  • intervient également dans l'aide sociale facultative  : secours d'urgence, colis alimentaires, etc.,
  • prend en charge, pour les personnes de 70 ans et plus, une partie de la participation financière pour la sortie annuelle organisée par le Comité des Fêtes,
  • convie chaque année les Aînés de la commune (70 ans et plus) à un repas de fin d'année avec animation ainsi qu'à un après-midi dansant à l'occasion de la Galette des Rois,
  • organise pour les Aînés une sortie par an.

NewsLetter

Inscrivez-vous pour recevoir l'actualité.